Pourquoi opter pour des services en orthopédagogie?

Parce que, l’orthopédagogue est le spécialiste le plus qualifié pour intervenir auprès des élèves qui présentent des besoins spécifiques dans leurs apprentissages. Il possède une formation universitaire différente des enseignants du préscolaire et du primaire. Alors, que la formation des maitres en enseignement régulier est davantage dirigée vers l’atteinte des objectifs du programme de formation de l’école québécoise, celle pour les orthopédagogues est vraiment orientée sur l’identification des besoins spécifiques des apprenants et la mise en place d’interventions spécialisées adaptées à son niveau.

L’orthopédagogue ne fait donc pas juste aider votre enfant dans la réalisation de ses devoirs et de ses leçons. Il est en mesure d’évaluer ses connaissances pour identifier la source des difficultés de l’apprenant. Une fois que celles-ci ont été identifiées, il est habileté pour définir les meilleures interventions à privilégier pour aider l’enfant à progresser à son rythme afin de l’aider à intégrer les notions qui lui sont plus complexes.

 

Définition de l’orthopédagogie

Selon l’ADOQ (Association des orthopédagogues du Québec), l’orthopédagogie est une science de l’éducation qui a comme objectif d’évaluation et d’intervention auprès des apprenants qui sont susceptibles de présenter ou qui présentent des difficultés dans leurs apprentissages scolaires, incluant les élèves qui présentent des troubles d’apprentissage. Par ailleurs, leur pratique prend appui sur la recherche en orthodidactique, en didactique, en pédagogie et en sciences cognitives.

 

Formation spécialisée

En effet, les orthopédagogues possèdent une formation universitaire de quatre ans en enseignement en adaptation scolaire. De plus, certains optent aussi pour la maitrise en orthopédagogie afin de parfaire leurs connaissances, mais pour l’instant, elle n’est pas obligatoire pour agir à titre d’orthopédagogue. L’association des orthopédagogues du Québec travaille fort depuis quelques années pour faire reconnaitre la profession et la doter d’un ordre professionnel. Il est donc possible que la maitrise devienne inévitable d’ici quelques années.

La formation en adaptation scolaire comporte un grand nombre de cours en psychologie de l’enfance, en didactiques et en orthodidactie de la lecture, de l’écriture et des mathématiques. Elle comporte aussi des cours liés à la motivation scolaire, à la gestion de classe ou encore des cours sur la pédagogie. Les futurs orthopédagogues ont aussi l’obligation de faire des stages avec des clientèles variées. Les orthopédagogues ou enseignants en adaptation scolaires font le choix de travailler avec des clientèles à besoins particuliers. Ils sont donc naturellement intéressés à travailler auprès des élèves qui apprennent différemment et sont remplis de créativité et de stratégies alternatives pour les accompagner vers la réussite.

 

Orthopédagogie à l’école ou au privé?

Malheureusement, les services offerts dans les écoles ne sont pas toujours suffisants pour aider les apprenants à réussir. En effet, les services sont limités et les directions d’écoles doivent prendre certaines orientations pour cibler les besoins prioritaires. Il n’est pas rare de constater que les services au 3e cycle du primaire soient absents, ou encore que les interventions soient concentrées en français uniquement. Les besoins sont tellement grands et les ressources assez limitées. Parfois, les parents optent alors pour les services complémentaires au privé.

Les services offerts par les orthopédagogues dans le privé, comme chez Accent Éducation, peuvent présenter plusieurs avantages. Effectivement, le fait que l’enfant se retrouve dans un processus d’intervention individuelle permet souvent d’accélérer les apprentissages.

Les objectifs ciblés pour le plan de rééducation orthopédagogique ne sont pas influencés par les besoins d’autres apprenants puisqu’il n’est pas dans un sous-groupe de 3 ou 4 élèves. De plus, l’enseignement de notions et/ou de stratégies répond exclusivement à son besoin et donc, il n’y a pas de pertes de temps. L’intervenant peut se concentrer sur les besoins réels de l’élève avec les forces et les défis qui lui sont propres.

Il peut aussi avoir la chance de choisir un professionnel avec lequel il se sent en confiance et avec lequel il est motivé à travailler. De plus, le parent peut assister aux interventions, ce qui peut par la suite lui permettre de réinvestir les stratégies enseignées ou de faire un meilleur suivi lors des périodes d’études, de devoirs et de leçons.

Il est certain qu’en optant pour des services complémentaires au privé, des frais devront être assumés par les parents et parfois, il est nécessaire de faire certains compromis pour offrir cette aide précieuse aux apprenants qui présentent des difficultés dans leur parcours scolaire. Il faut choisir de faire de l’éducation une priorité, parce qu’il est prouvé qu’intervenir tôt dans le développement de l’enfant peut faire une grande différence.

 

Jessica Allocca

Orthopédagogue

By | 2018-02-07T10:42:11+00:00 7 février 2018|orthopédagogie|