Comment favoriser le développement de l’autonomie de mon enfant?

Comment aider votre enfant à devenir plus autonome ?

Chers parents,

ATTENTION! ATTENTION! ATTENTION!

Nous avons tendance, pour une grande majorité d’entre nous (car je m’inclus dans la problématique) à tout faire, trop longtemps pour nos enfants. Dans nos vies surchargées, il est souvent plus rapide et efficace de tout faire par nous-même. Au lieu de prendre le temps ou plutôt de perdre notre précieux temps à montrer des tâches, souvent assez simples, qui s’exécutent beaucoup plus rapidement quand on le fait nous-même. Par exemple, attacher un manteau ou mettre des bas, longtemps, trop longtemps, c’est moi qui habillais mes enfants, qui leur brossais les dents, qui faisais tout pour eux, etc. Je le faisais parce que je voulais sincèrement les aider, parce que je les aime profondément, parce que je voulais être la meilleure maman et répondre à tous leurs besoins.

Un jour, j’ai dû remplir un questionnaire dans lequel je devais inscrire ce que mes enfants étaient capables de faire seuls… Ouh la la, je me suis rendue compte que je ne leur en donnais même pas la chance d’essayer. Je voulais tellement être efficace, je me devais d’être hyper organisée, de tout contrôler de tout planifier… je voulais être certaine de ne rien oublier. Je voulais tellement être une bonne maman… digne de mon titre de mère que j’en oubliais de laisser une place à mes enfants. J’oubliais mon rôle le plus important, celui de les accompagner pour les aider à devenir des adultes autonomes.

En effet, je sais que je ne suis pas seule dans cette situation. C’est à ce moment que j’ai fait plusieurs liens dans ma tête. J’ai compris pourquoi autant d’enfants présentaient des difficultés en résolution de problèmes… Ils n’ont jamais à le faire. Pour nous simplifier la vie, on fait tout pour eux. Aucune mauvaise intention, on veut seulement maximiser notre temps et on ne réalise pas qu’on interfère sur le développement de leur autonomie.

À partir de ce moment j’ai beaucoup modifié ma façon d’être une maman, mais aussi d’être une orthopédagogue. La résolution de problèmes, ce n’est pas juste une question de mathématiques, toutes les situations de la vie courante sont propices à développer la capacité à réfléchir pour résoudre des problèmes. Aussi simple que : Comment on fait pour préparer sa valise pour aller dormir une nuit chez un ami? Ou encore : Comment je fais pour faire ma poche de hockey sans oublier de pièces d’équipement?

Au départ, on doit faire du modelage. Il faut donc montrer comment on fait et quelles stratégies on utilise, se donner en modèle. Par exemple, on énumère toutes les étapes une par une dans notre tête. Quand je vais arriver, allons-nous aller jouer dehors (donc je vais avoir besoin de mes vêtements pour jouer dehors), ensuite, pour l’heure du dodo, je vais avoir besoin d’une brosse à dent et d’un pyjama. Finalement, le lendemain, je vais avoir besoin de vêtements propres et je dois mettre le tout dans un sac. Même chose pour le hockey, pour vérifier si tous les morceaux sont présents, je peux m’imaginer en train de m’habiller en suivant les vraies étapes pour valider si ma poche est complète. On pourrait faire la même chose en cuisine, pour planifier des recettes! Donc, en gros, on pose des questions, on tente de trouver des solutions et on peut même expliquer nos stratégies, c’est simple et à long terme, c’est vraiment aidant pour nos enfants.

En effet, pour vous donner une image, votre enfant part de la naissance avec un niveau d’autonomie qui est presque nul et on doit le rendre à 18 ans avec une autonomie complète (même si on sait très bien qu’on reste parent toute notre vie… on veut quand même amener nos enfants à être le plus autonome possible). Il faut donc graduellement le guider vers cette quête d’autonomie et l’outiller pour qu’il soit en mesure de raisonner et de relever tous les défis qui se présenteront à lui. Il faut modifier notre pensée, plus on donne de responsabilités, plus on outille nos enfants, plus nous les préparons à affronter la vie et les défis qui les composent. C’est le plus beau cadeau que nous pouvons leur offrir!

 

Jessica Allocca, orthopédagogue, M.Éd.

By | 2017-10-18T10:27:06+00:00 15 juin 2017|devoirs, organisation, Trucs et astuces|