TDAH, des possibilités pour réussir!

Enfant TDAH = enfant passionné

Votre enfant présente un déficit d’attention avec ou sans hyperactivité et vous aimeriez l’aider à mieux réussir? Chez Accent Éducation, nous avons des pistes de solutions créatives et adaptées pour tous les apprenants! Les enfants qui présentent un TDAH sont très souvent des jeunes brillants et vifs d’esprit qui sont intéressés par tous les stimulus de leur environnement. Ils sont curieux et passionnés… parfois un peu trop, mais ils possèdent généralement une grande motivation à apprendre, surtout en bas âge.

 

Trouble du déficit de l’attention, impacts sur les apprentissages

Lors de leur scolarisation, suite à des échecs répétés, il est possible que certains d’entre eux présentent une diminution de leur motivation intrinsèque. Qu’ils perdent leur facilité à s’intéresser à tout ce qui les entoure parce que ce n’est pas ce n’est pas valoriser dans leur environnement immédiat! Pourtant? La curiosité amène les élèves à se questionner et les guide vers un désir d’apprendre et de comprendre! Il faut certainement cultiver la curiosité naturelle des enfants et trouver des façons de valoriser davantage le plaisir de s’instruire.

 

L’école doit s’adapter à nos enfants différents

L’école doit certainement trouver des solutions pour mieux répondre aux besoins de nos enfants et encourager la différence et la créativité. Il n’est pas nécessaire de s’attendre à ce qu’ils aient tous des taux de réussite identiques dans toutes les matières. Il faut tenir compte de leurs forces et de leurs défis dans l’optique de les accompagner pour qu’ils deviennent des humains heureux et fiers de qui ils sont!

À l’époque de la révolution, l’école avait comme objectif de créer de la main-d’œuvre pour ses usines, des travailleurs avec des connaissances uniformisées pour accomplir des tâches journalières et répétitives et respecter des horaires et des cadres rigides. Le monde a changé. Avec l’avènement des technologies et la surspécialisation des métiers, les emplois n’exigent plus d’accomplir des tâches répétitives sur une longue période. On s’attend maintenant des nouvelles générations qu’elles soient entreprenantes, créatives et innovantes. Pour cela, nous devons les aider à développer ces habiletés et ces compétences, mais surtout, miser sur les différences et les forces de chaque enfant.

 

Des forces insoupçonnées

Les enfants qui présentent un TDAH sont nombreux, de plus en plus nombreux. Ce sont des enfants sensibles et brillants qui peuvent parfois déranger dans la classe, mais qui souvent bouillonnent de bonnes idées et de créativité. Le plus important pour favoriser leur succès, c’est de croire en eux, en leur intelligence et en leur capacité de réussir. Ils sont souvent très sollicités par tous leurs sens, ce qui les place régulièrement dans un excès de stimulation. Ils ne savent plus sur quoi privilégier leur attention. Ils ont souvent tendance à opter pour ce qui les passionne le plus… et ce n’est pas toujours sur l’enseignant qui se trouve en face d’eux!

Les enfants avec un TDAH, sont souvent des enfants qui ont besoin d’être dans le flow (motivation personnelle) pour mettre à contribution toute l’activité neuronale qui s’exalte dans leur cerveau. Ils ont besoin d’être intéressés pour s’impliquer et s’investir, et quand c’est le cas, les résultats sont impressionnants. Portons une attention à nos enfants ou à nos élèves qui présentent ce grand besoin d’activité physique ou cérébrale pour les aider à exploiter leur potentiel selon leurs intérêts! Après tout est-il vraiment nécessaire qu’ils soient parfaits partout!

Selon l’article de Anne Isabelle Lévesque publié dans Rire de récentes études, les enfants doués peuvent présenter un taux de décrochage scolaire trois fois plus élevé que celui de la population générale et peuvent eux aussi, avoir des besoins particuliers et rencontrer différents problèmes comme le TDAH. D’ailleurs, il ne serait pas rare que des diagnostics de TDAH se révèlent en fait être des élèves avec des profils de douances, qui s’activent par manque de stimulation. En effet, on dénote que de 25 à 50 % d’entre eux reçoivent un diagnostic erroné de trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) dans leur vie.

 

L’avenir de votre enfant?

En plus de son diagnostic de TDAH, peut-être que votre enfant n’est pas le meilleur en écriture, qu’il fait plusieurs fautes quand il rédige des textes, qu’il présente des difficultés et un grand manque d’intérêt à retenir l’orthographe des mots, mais il a peut-être aussi des forces indéniables en mathématiques et en dessin. Il ne sera peut-être pas journaliste ou traducteur, mais il deviendra peut-être un jour le meilleur ingénieur ou architecte… si l’école lui donne la chance de réussir même s’il ne performe pas de façon égale dans tous les domaines. Avec tous les outils technologiques, l’accès à une infinité de connaissances, la mission de l’école n’est plus la même. Quel est le but réel de nos écoles d’aujourd’hui? Créer des travailleurs homogènes avec des compétences équivalentes ou faire ressortir les forces de chacun pour permettre une évolution encore plus innovante, créative, passionnée et heureuse?

 

Jessica Allocca, Orthopédagogue

By | 2018-04-17T10:31:24+00:00 16 avril 2018|organisation, orthopédagogie, Trucs et astuces|